Humeurs

Journal d’une ex-fumeuse : comment j’ai réussi à stopper !

Hello ! Et si on parlait addictions ? En particulier, aujourd’hui : le tabac ! Chose dont je me suis séparée depuis le 1er janvier 2016. Je vais te dire comment j’ai fait (parce que c’était pas d’une évidence extrême pour moi) et quel bilan je tire de cette expérience. 

La prise de conscience

Cela faisait pas mal de temps que je me disais que j’allais arrêter de fumer. J’ai même essayé deux trois fois sans succès vu que j’avais pas super envie de me restreindre –> cette notion est primordiale, si t’as pas envie d’arrêter et que tu le fais pour les autres, à mon sens ça ne marchera pas. Faut vraiment le vouloir.

Dans mon cas, le déclic s’est fait petit à petit :

  • Pour commencer, j’ai déménagé et on ne fumait plus à l’intérieur de l’appartement. Devoir s’habiller pour sortir sur le balcon quand il fait -10° ça me faisait déjà réfléchir et a permis de diminuer ma consommation.
  • J’ai fait les comptes et ça m’a aussi fait réfléchir sur le budget que j’y mettais.
  • En troisième : la santé. Et oui, je ne l’ai pas mis en premier puisque je savais bien qu’à chaque cigarette mon corps en prenait un coup mais comme tous les fumeurs on le sait très bien, mais on en a besoin. Un non fumeur ne comprendra jamais cet état d’esprit.

Un arrêt progressif grâce à des objectifs

Au fur et à mesure, j’ai décidé de me fixer des objectifs pour réduire ma consommation petit à petit pour au final sauter le pas. J’ai créé un petit tableau tout simple, qui m’aidait à emmener uniquement le nombre de cigarettes prévu. Pour y aller en douceur, car le manque me rendait vraiment pas super sympa, j’ai procédé par semaines en incluant la semaine d’arrêt  :

  • La semaine 1 : 10 cigarettes par jour.
  • La semaine 2 : 9 cigarettes par jour.
  • La semaine 3 : 8 cigarettes par jour.
  • La semaine 4 : 7 cigarettes par jour.
  • La semaine 5 : 6 cigarettes par jour.
  • La semaine 6 : 5 cigarettes par jour.
  • La semaine 7 : 3 cigarettes par jour.
  • La semaine 8 : Arrêt total : cette semaine a commencé le 1er janvier 2016.

L’arrêt total, le saut dans l’inconnu

La semaine d’arrêt est arrivée progressivement et pour sauter le pas, j’ai acheté des patchs (une cinquantaine d’euros) à la pharmacie et cela a vraiment bien marché pour moi. Je fumais depuis plus de 10 ans, un bon paquet par jour et j’ai réussi grâce aux patchs. Oh tu sais j’ai craqué une ou deux fois, mais plus rien depuis et cela fait presque 6 mois maintenant. Pour mon humeur un peu agressive, je me suis rapidement calmée mais je sais que la première semaine a été difficile pour mon entourage, qui m’a vraiment bien entourée.

Quand l’envie était trop forte, je mangeais une clémentine (car c’était la période, toi tu vas prendre un fruit de saison voyons !) ou des fruits secs comme des amandes. J’avais aussi à portée de mains mes petits granulés homéopathiques (demande conseil en pharmacie) et ce combo m’a aidé à gérer.

Les moments difficiles

Ce qui est dur pendant cette phase d’arrêt, c’est les moments détentes genre la pause café-clope. Ça oui c’est pas simple mais pas du tout insurmontable 🙂 . Maintenant, j’ai bien compris qu’on peut prendre une pause même si on ne fume pas alors qu’avant je prenais une pause justement pour fumer. Ah et les gens qui savent que tu arrête mais qui te propose des cigarettes (on m’avait prévenue que ça allait arriver et ça n’a pas loupé). Purée vous étiez où quand j’avais plus de clopes ? Haha je blague mais les gens peuvent représenter des freins parfois.

Les gains

Hormis les sous (que bien sûr j’ai quand même dépensé hein 😉 ), je me sens mieux dans mes baskets. Je respire VRAIMENT mieux (nan sérieux on ne se rend pas compte), ma peau a meilleur aspect et je sens bon le parfum et non la clopinette froide. En revanche, je n’ai pas tellement gagné en odorat ou en goût mais je repère les odeurs de cigarettes qui avant passaient complètement inaperçues. Ah et j’ai pris quelques kilos mais ce n’est pas le plus important. Je monte les escaliers sans être à l’agonie une fois arrivée au bout et j’ai même repris le sport.

Le bilan

Pas simple d’arrêter mais vraiment pas insurmontable. Le mieux c’est de s’aider un peu (patch, homéopathie) et d’y aller progressivement. Faut le faire pour soi et pas pour les autres, ça aussi c’est important. J’ai entendu parler d’un livre (que je n’ai pas lu) mais qui a aidé pas mal de gens : La méthode d’Allen Carr.

Un médecin que j’ai rencontré ma dit que je serais jamais une non-fumeuse, mais toujours une ancienne fumeuse et c’est vrai, j’y pense encore parfois mais l’envie n’est pas assez forte pour me contraindre à tirer sur une cigarette.

J’aimerais dire aussi que les craquages ne sont pas des échecs et qu’il ne faut JAMAIS en culpabiliser : t’as craqué ? Ben c’est pas dramatique, la prochaine fois inspire et expire longuement et ça ira mieux.

Dans tous les cas, ce n’est que du bénef pour moi et si tu as des questions je serai ravie d’y répondre 🙂 !

 

Bye Bye

BW

Publicités

2 réflexions au sujet de « Journal d’une ex-fumeuse : comment j’ai réussi à stopper ! »

  1. Je ne peux que te féliciter ! Je n’ai jamais fumé directement mais j’ai longtemps une fumeuse passive. Aujourd’hui je ne supporte pas de sentir la cigarette et j’ai des envie de hurler quand un mec ou une nana vient se poser devant moi avec sa clope.
    Mon air te remercie donc ^^
    C’est important de souligner qu’il faut le vouloir aussi. C’est comme tout. Il ne faut jamais vouloir faire quelque chose pour les autres.

    J'aime

    1. Hello Adeline 🙂 Merci pour ton commentaire ! Maintenant je te comprends, le fait de ne plus vouloir être une fumeuse passive, je ne me rendais pas tellement compte que ça pouvait vraiment nuire aux autres mais c’est du passé héhé ! Nous pouvons être fière de nos décisions 🙂

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s